Marcher.

 

Me promener le long de ces rives, entendre un peu la discussion des vagues avec les mouettes, et le vent venir un peu caresser ce dialogue. Quelque chose de serein, de paisible, des émotions que l'on n'entend pas dans les maux de ce monde ou chacun se querelle. Des disputes infinies sur ce que je sais , qui tu es et ce que je suis, pourquoi tu es comme ça et pourquoi tu ne correspond pas à mon image, et pourquoi tu es tout simplement ce que tu souhaite être. Des maux que les gens et les politiques ont souhaité installer afin de faire vivre les autres, dans la peur de l'autre, au lieu de vouloir que l'autre vive en compagnie de l'autre. Marcher.

 

Se taire... Se taire est un art. Un silence qui permet une remise en question de ce que l'on pense et ou on souhaite être. Un silence qui souhaite que l'on change le monde, avec espoir et paix. Un silence qui nous ramène à encore plus d'humanité, puisque l'on sait que quoiqu'il en soit, chacun vient sur terre pour repartir. Que nous ne possédons rien à part notre propre vie, et que nous n'avons aucun droit de vie sur l'autre, qu'il soit comme nous, ou bien juste si différent et peut être si riche.

 

Mais se taire.. C'est aussi une dialogue ou l'on s'isole aussi des autres à qui on déplait et qui accentuent leur haine avec leurs regards. Un silence dans une longue marche ou finalement on se demande, si s'éloigner n'est peut être pas le meilleur apaisement...

10429811_493796647428986_1737313329036878776_n(1)

 

Ne pas trébucher. Et si l'on dévie de notre chemin, savoir que sur cette déroute, si notre coeur est en recherche de sérénité, on trouvera toujours dans notre quête, un espoir, une étincelle dans une ruelle sombre, un devoir de sourire envers celui ou celle qui marche, envers nous même ... diffuser un parfum de bien être, et s'en habiller jusqu'à déranger la haine, ou la vulgarité de ces maux qui font souffir, tant de monde ...

Loin des feux et des boulevards aux voitures bruyantes et aux gens qui se cottoient sans jamais se sourire, et loin de ces émissions de télévision ou l'on entend des gens qui parlent toujours en croyant tout savoir, alors qu'en fait peut être ne savent ils pas grand chose,  en m'éloignant de la haine que l'on entend, marchant dans l'ombre de l'argent et du pouvoir qui dominent l'être qui s'imagine être sûpérieur à l'autre qui marche dans cette même terre, je continue ma quête.

Une quête qui a pour unique but , défaire mes propres maux pour animer un peu plus d'humanité.

Et toi le passant ou la passante déambulant au travers de ces lignes qui sont peut être inutiles,si tu te joignais avec moi dans cette marche, dans ta propre quête, là ou l'amour et l'amitié justifient notre présence sur cette chaine humaine, et qui finalement nous éloignent des verbes à usages négatifs.... 

Etre le conquérant du bien être , un si belle étape à réaliser quelque soit, notre propre déséquilibre...

 

Je passais par là... Ce ne sont que des pensées posées, me permettant de toujours me remettre en question sur qui je suis, ou je vais, et comment j'emprunte la vie pour tenter d'être au mieux.

 

Moi,